Premier run

Moyenne
(0)

Salut les Pilotes, aujourd’hui première partie de mon périple. Cela se voulait simple. En fait la météo est changeante donc la bonne nouvelle est que la montagne devrait être top. Par contre il a fallu adapter mes plans à savoir rejoindre coûte que coûte Castelnuovo pour être à proximité du prochain slot montagne. Malheureusement le temps se gâte sur l’Italie du nord avec de la brume mélangé à des nuages très basse altitude, une météo que l’on ne connais absolument pas chez nous.

Ce matin pick up a 6:15 direction l’aérodrome, plein de la machine, pré vol installation de tout le matériel etc. Pour un faux départ à 7:30. Je coupe au point d’attente, j’ai oublié la mise en marche de la caméra.

Je suis parti avec le soleil dans le dos ma route allant vers l’Ouest. Je savais aussi que j’allais vers du moins bon, toute la météo préparée s’est confirmée en cours de route, m’obligeant à altérer à plusieurs reprise ma route pour trouver de la visibilité. Quand tu voles en Savage tu fais du bush de la jungle de la rivière etc… j’étais totalement dans le thème avec du vol à basse altitude et parfois clairement sous les minima. Avec un petit plaisir avec un survol à basse altitude du Pô façon aventure. Fallait tout de même être vigilant avec les lignes à haute tension qui pouvaient surélevées entre deux grands pylônes autant dire qu’il fallait ouvrir l’œil.

Au nord j’avance dans le brouillard cherchant le visuel avec le sol ou des bâtiments le plus éloignés possible pour estimer la densité de celui-ci et me faufiler.

J’arriverai au final sans encombre à destination et avant la pluie annoncée qui est bien tombée à l’heure prévue. Pas eu d’orages c’est déjà ça. Pas de tour de piste réglementaire plafond trop bas pour moi, le relief aura eu raison de ma première approche, fin de arrière, je perds le visuel avec la piste et les bâtiments, tourne du coup en base trop tôt, tente une finale mais je préfère faire une remise de gaz. Le deuxième tour sera le bon. Par contre un atterrissage moyen, surpris par la forme convexe de la piste et de ses imperfections, cela me vaudra une embardée sur le côté, rien de grave mais un peu honteux. Le CUBest haut perché on ne voit rien devant, après coup je me rend compte que j’ai bouffé un cône quand je suis revenu sur la piste.

Ça va ce sont des trucs très soft, ce me vaut une bonne leçon. Ne jamais revenir ou que ce soit sans visuel préalable. un piquet et c’était pareil en beaucoup moins drôle.

Me voilà donc à destination pour la journée, du coup visite de l’usine ICP, que l’on aime ou pas, c’est beau.

Il y’a un vrai travail de qualité. Et ils remettent aussi en état des épaves incroyables.

Accueil super sympa, je mangerais à la cantine de l’usine qui est aussi celle du club pour 13€ un repas italien complet !

Ce soir, ma machine est dans un de leurs hangars à l’abri et sous alarme. Cool

Demain on m’ouvrira à l’aube, impec 👌.

Cette après midi le soleil est arrivé les moustiques aussi, saloperie, sont tout petit mais piquent bien les fumiers.

J’ai fait le plein à la pompe de 95, 1,79€ le litre. Près pour demain matin.

Les batteries des caméras sont trop short pour des vols de 2h donc, je ne filmerai pas l’intégralité dommage. Mettre wifi pour commande à distance bouffe plus de batterie donc …. Vous en aurez un peu mais sinon il vous faudra faire le voyage 🤪

Ciao a tutti

Cela va clairement se compliquer
L’entreprise familiale
Après la pluie, le beau temps, Fait soif !

Laisser un commentaire